Piton de la Fournaise : crise sismique en cours, une éruption probable à brève échéance

volcanpiton

Une crise sismique est enregistrée depuis 4h33 ce lundi 18 octobre par l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise. Une éruption est probable à brève échéance dans les prochaines minutes ou heures.

Une éruption du Piton de la Fournaise est probable à brève échéance dans les prochaines minutes ou heures, indique l’Observatoire dans un communiqué, ce lundi 18 octobre.

Dans ces conditions, la préfet de La Réunion a décidé de déclencher à nouveau la phase d’alerte 1 « éruption probable ou éminente » du dispositif spécifique ORSEC volcan à compter de ce jour 7h. En conséquence, l’accès du public à la partie haute de l’enclos du Piton de la Fournaise, que ce soit depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier reste interdit.

Il est rappelé que le poser d’aéronefs dans la zone du volcan est réglementé et soumis à autorisation de la préfecture.

Une crise sismique depuis 4h33

Depuis 04h33 ce matin, une crise sismique est enregistrée sur les instruments de l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise.

Le magma quitte le réservoir

Cette crise sismique est accompagnée de déformation rapide. Ceci indique que le magma est en train de quitter le réservoir magmatique et se propage vers la surface.

L’Observatoire indique que « des informations complémentaires vont suivre concernant le secteur impacté par cette propagation magmatique vers la surface ».

Toujours selon l’Observatoire, le « passage en Alerte 1 par la préfecture » est en cours.

Une recrudescence d’activité

Depuis le 20 septembre, l’activité était en hausse au volcan. 52 séismes ont été enregistrés le mois dernier Lundi 11 octobre, douze séismes avaient été recensés. La recrudescence d’activité était accompagnée d’une inflation de l’édifice, à savoir un gonflement de la voute dû à l’augmentation de la pression souterraine, et de davantage de CO² dans le sol.

Dernière éruption en mai

Depuis la dernière éruption achevée en mai 2021, un transfert magmatique opère. La poche souterraine située à 1,5/2 km de profondeur se remplit petit à petit.

Les scientifiques de l’Observatoire avaient annoncé une probable éruption avant les fêtes de fin d’année. Cette fois, c’est imminent. De quoi assurer le spectacle à quatre jours du coup d’envoi du Grand Raid.